Ceci est un Krakaje en règle. Motivée par une excuse pourrie " C'est pour me permettre d'apprendre les règles des volants en V7 et d'optimiser un peu ma liste pour lutter contre les 3 leman russ et basilisk qui restent en fond de table lors de mes parties contre la GI."

J'ai décider de mettre des aimants partout. D'une part ça serait plus transportable si je pouvais enlever les ailes, d'autre part, je pourrais jouer soit la harpie, soit le virago. Ce ne fut pas aisé, j'ai peiné à trouver la bone taille d'aimants pour les ailes. ça tient plutôt bien avec du 6*2mm et du 5*2mm. J'ai gardé du 5*1 mm pour les bras. l'éperon/kyste à spore mine tient avec un aimant 3*1mm mais un plus gros aurai mieux convenu.

IMG_20140919_214740

Je n'aimais pas les canons salivaires du virago alors j'ai choisi de mettre une paire de griffes tranchantes à la place. Elles sont présentes dans la description du codex, et il peut très bien avoir des glandes salivaires internes.

IMG_20140921_163938

Je n'arrivai pas à me décider sur les équipements de carapace. J'ai monté les pointes de la harpie en me disant que c'était suffisamment piquant même pour le virago. , Pour la queue aussi j'ai gardé l'option de la harpie l'autre queue étant trop lourde et disgracieuse à mon gout. En revanche j'ai mis les éperons du virago sur les ailes. Ils ressemblent à des griffes tranchantes.

IMG_20140921_200159

J'ai décidé de placer les tentaclides sur le socle. Je trouve les figurines sympatiques et même si je joue la harpie, ils me serviront de compteurs de PV. Ils ne sont pas amovibles. J'aurai peut être du mais la fixation que j'ai utilisée me paraissai trop fine. 

IMG_20140922_181321

 

En parlant de fixation, vous remarquerez que j'ai massacré un cintre et resculpté le ventre du monstre pour me passer de l'horrible tige transparente. Le tout est amovible et fait exactement la même taile que la tige d'origine.

IMG_20141011_185334

IMG_20141011_185254

 

Je ferais de meilleure photo, peut être pour un portrait de famille.

Bref, une créature monstrueuse, ce n'est pas de tout repos...